Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes - Gouvernement du Québec.
Agrandir le texte.Contraste élevé.Contraste inversé.
RechercheRaccourcis.
Facebook.Fils RSS.

Le français

Près de 95 % des Québécois connaissent la langue française et plus de 83 % la parlent à la maison. Langue officielle depuis 1974, le français est utilisé dans la majorité des activités courantes : vie publique, travail, services administratifs, justice, enseignement, commerce et affaires.

La Charte de la langue française, adoptée en 1977, veille à la promotion du français sur le territoire québécois. Elle définit le statut de la langue et énonce les droits linguistiques. On y garantit, par exemple, le droit de travailler en français, le droit à un enseignement en français ainsi que le droit pour les consommateurs d’être informés et servis en français. La Charte assure également la protection et la promotion du français, dans le respect des Québécois anglophones, allophones et des peuples autochtones.

Le lien suivant ouvre une nouvelle fenêtre. L’Office québécois de la langue française veille à ce que le français soit la langue normale et habituelle de travail, de communication et de commerce. Principal organisme de mise en œuvre de la Charte de la langue française, l’Office est responsable de la politique québécoise en matière d’officialisation linguistique.

Le Québec est considéré comme l’un des membres les plus actifs de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), qui regroupe 70 États et gouvernements. Les actions du Québec en francophonie internationale s’inspirent des domaines d’intervention privilégiés par l’OIF, soit :

  • le développement durable
  • l’éducation et la formation
  • la jeunesse et les loisirs
  • la langue française, la diversité culturelle et linguistique
  • la paix, la démocratie et les droits de la personne
  • les technologies numériques