Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes - Gouvernement du Québec.
Agrandir le texte.Contraste élevé.Contraste inversé.
RechercheRaccourcis.
Facebook.Fils RSS.

Forum francophone de concertation de 1997

Objectif

Dans une optique de concertation et de consultation, le gouvernement du Québec entend organiser tous les trois ans un grand rassemblement des membres de la francophonie canadienne et québécoise. Cet événement permet, entre autres, de faire le bilan de l'ensemble des activités de mise en œuvre de la politique, de définir les principaux axes de développement à privilégier au cours des années à venir, d'accroître la concertation entre les divers acteurs et de célébrer le dynamisme de la francophonie.

Bilan

Le Forum francophone de concertation 1997, qui s'est tenu à Québec du 13 au 16 mars 1997, est l'un des mécanismes de la Le contenu suivant peut comporter des obstacles à l'accessibilité Politique du Québec à l'égard des communautés francophones et acadiennes du Canada (PDF, 34 pages, 1,8 Mo). Réalisé sous le thème « Partenaires et solidaires vers l'avenir », cet événement a constitué la première véritable activité majeure de concertation de la Politique depuis son annonce, le 30 mars 1995.

Participation

La participation au Forum fut considérable puisque 471 personnes provenant de toutes les provinces et territoires y ont assisté; de ce nombre, on comptait 330 participants actifs et présents aux ateliers, dont 133 du Québec et 197 des communautés francophones et acadiennes du Canada. Ce nombre de participants dénote un intérêt certain de la part des communautés francophones et acadiennes à l'égard de la Politique.

Objectifs généraux du Forum de 1997

Le Forum francophone de concertation 1997 visait principalement deux grands objectifs à savoir :

  • l'évaluation de l'ensemble des activités de mise en œuvre de la Politique du Québec à l'égard des communautés francophones et acadiennes du Canada;
  • la validation des principaux axes de développement préalablement identifiés comme prioritaires par le Comité de programme.

Plénières et ateliers

Le premier objectif, soit le bilan général des activités, a fait l'objet de présentations dans chacune des trois assemblées sectorielles. Par la suite, alors qu'ils étaient réunis en ateliers, les participants ont discuté dans un premier temps de l'évaluation des divers mécanismes et ont émis un bon nombre de commentaires et de suggestions en ce qui a trait aux Tables sectorielles de concertation, à la Concertation régionale, à la Concertation interministérielle et au Programme de soutien financier aux partenariats.

Le second volet des discussions en ateliers portait sur les axes de développement. Les thèmes des onze ateliers reflétaient d'ailleurs les domaines d'intervention retenus dans l'un ou l'autre des trois secteurs prioritaires de la Politique que sont la culture et les communications, l'éducation et l'économie. Les participants ont formulés des propositions qui ont été soumises par la suite aux plénières sectorielles et présentées en plénière générale. Il ressort de ces travaux une liste de près d'une cinquantaine de recommandations touchant les divers aspects de la Politique.

Engagements du ministre

Le ministre délégué aux Affaires intergouvernementales canadiennes, monsieur Jacques Brassard, dont la présence tout au long du Forum fut soulignée et appréciée, a pris, à la fin des travaux, une série d'engagements pour répondre sur le champ à quelques-unes des principales recommandations formulées par les participants.

Ces engagements, au nombre de sept, se rapportent aux préoccupations qui semblaient les plus significatives et se présentent comme suit :

  • créer un Comité de planification de suivi composé des membres du Comité directeur;
  • faire la promotion de la Politique au Québec et dans les communautés francophones et acadiennes;
  • faciliter l'identification de partenaires potentiels québécois;
  • prendre en considération les priorités définies dans les plans de développement global des communautés francophones et acadiennes;
  • permettre les missions exploratoires dans le cadre du Programme de soutien financier aux partenariats;
  • bonifier et faire connaître les travaux des Tables sectorielles de concertation;
  • souscrire au projet de l'Alliance des radios communautaires du Canada visant la création d'un réseau nord-américain de radios communautaires francophones.

Conclusion

Le Forum aura donc permis aux participants de s'exprimer librement tant sur l'évaluation du bilan de mise en œuvre de la Politique que sur la question des orientations. Les nombreuses recommandations formulées serviront à bonifier de façon constructive et significative les mécanismes de la Politique du Québec à l'égard des communautés francophones et acadiennes du Canada.

Haut de la page